Toiture végétale

C’est un élément que l’on utilisait beaucoup il y a plusieurs siècles, les plantes étant de très bons isolants thermiques.

La végétation posée sur le toit permet de drainer l’eau de pluie et crée une protection naturelle. Différentes végétations peuvent être utilisées, telles que le sedum, les graminées, les plantes de rocaille ou les plantes grasses. La végétation est plantée sur un substrat, matière composée de roche et de terre. Elle est posée sur différentes couches qui drainent l’eau et étanchéifient le toit : le sur plus d’eau est redirigé vers les gouttières.

Une toiture végétalisée présente de nombreux avantages : une durée accrue de l’étanchéité (par la réduction des chocs thermiques), une diminution des pertes thermiques dans l’habitat (par l’effet isolant), un meilleur renouvellement de l’air, la filtration des eaux de pluie et la disposition de plus d’espaces verts en milieu urbain (elle participe à la lutte contre l’ozone et fixe quelques polluants atmosphériques, comme les métaux lourds).